la redoute de Chateau Pignon

la redoute de Chateau Pignon


Chateau   Pignon Chateau Pignon

Positionnement de la redoute de Chateau Pignon sur google Maps

et n'oubliez pas de refermer la fenêtre après utilisation

 

Regarder la trace relative à CHATEAU PIGNON sur visugpx
choix des cartes google - ign- earth format à choisir
et n'oubliez pas de refermer la fenêtre après utilisation


 

Chateau-Pignon et zerkupé


 

Redoute voisine de la Vierge de Biakorri sur les hauteurs d'Orisson au dessus de St Jean Pied de Port, Chateau Pignon elle est fortement connu par le fait que c'était un élément de défense militaire important au cours des siècles passés, et en conséquence fut le théatre de combats entre divers belligérants.
Sa situation est stratégique, et nous sommes ici sur un axe impoortant de liaison entre ST JEAN PIED DE PORT et RONCEVAUX, entre la FRANCE et l'Espagne, d'autant plus , qu'il fallut attendre longtemps avant que ne soit construit une voie carossable passant par le Val CARLOS.

Et cette voie , autefois romaine, puis utilisée par les pèlerins en partance vers Compostelle, avant d'être utilisée par les armées Napoléoniennes , d'où le nom actuel de route napoléon , est une voie importante de notre histoire.

Et aujourd'hui, nous vous proposons de feu un petit tour, un petit aller-retour jusqu'à la redoute de Chateau Pignon.

Accès voiture :
De st jean pied de Port, sortir coté sud et prendre la petite route Napoléon que l'on remontera sur une douzaine de kms. On traversera le quartier d'Hontto, puis après une montée conséquente, on passera devant le récent refuge d'Orisson , avant d'atteindre les croupes sommitales et la vierge de Biakorri placée sur un rocher à 1095 m.
Chateau pignon nous fait face. Nous le contournerons pour atteindre son versant sud. Traverser donc la croupe d'Hostatéguy, et s'arrêter au niveau de la première piste qui redescend à gauche vers les cabanes d'Urdénaspuru.
Compter horaire nécessaire pour ce trajet : 30 mn

La montée.
Cette ascension est courte puisque le sommet est à 1177 m et que nous sommes déjà à 1115 m. Remonter les pentes faciles par un semblant de piste au début (poste de chasse à proximité) , puis des sentes jusqu'à atteindre les abords rocheux de la redoute sommitale. Un semblant de sentier nous permet de franchir ce ressaut, et prendre pied sur la plateforme sommitale.
Estimation du temps nécessaire : 10-15 mn.

Prendre son temps sur cette hauteur, faire le tour de la redoute, apprécier le paysage de tous les cotés.

Retour par le même chemin.

 

démarrage du col
démarrage du collet
montée de la petite troupe
facile montée pour la petite troupe
vers le haut, des sentes
vers le haut, on suit des sentes
et nous voila au sommet
et nous voila au sommet


 
vue de la plateforme sommitale
vue de la plateforme sommitale


 
autres vues au sommet
autres vues au sommet
quelques détails de la redoute
quelques détails de la redoute
autres détails de la redoute
autres détails de la redoute
une vue globale depuis le collet
une vue globale depuis le collet


 
Un peu d'histoire : la Redoute de Chateau - Pignon

Il semble acquit de nos jours que cette redoute fut construite sous l' impulsion de Ferdinand d' Aragon, (dit «le Catholique ») dans le premier quart du 16e siècle, en 1512 après qu'il ait occupé la Navarre aux dépens de Jeanne d'Albret. Sans doute existait-il à cet endroit, un antique édifice, mais l'histoire n'en a pas conservé trace.

Comme , nous l'avons dit en introduction, la situation de la redoute de chateau pignon, à 1177 mètres d' altitude, est stratégique, puisqu'on domine l'antique route des crêtes qui reliait saint Jean Pied de Port, et dans l'ancien temps Saint Michel Pied de Port, à Roncevaux, et donc à la péninsule ibérique.

Il va de soi que cet ouvrage militaire fut à plusieurs reprises l' objet de conflits entre Français et Espagnols, en 1521 et en 1793 notamment.
Le général Espagnol Caro après l'avoir pris le 1er juin 1793 l'abandonna le 18 juin après l'avoir entièrement raser afin qu'il ne puisse plus servir.

Vingt ans plus tard, le 25 juillet 1813, de nouveaux combats ont lieu autour du site entre Anglais et Français, ces derniers rassemblés autour du maréchal Soult, lors de l'offensive menée contre Roncevaux et Pampelune.

L'edifice a fait l'objet de fouille, mais des fouilles sauvages ont beaucoup endommagé l' intérieur de la redoute . A l' extérieur, ont été retrouvés des témoignages de combats datant de 1521 à 1813. (balles de plombs, biscaiens, boulets pleins et boulets explosifs creux de toutes origines et toutes périodes, boutons d'uniforme et insigne des Régiments de la révolution et de l'Empire)

L'utilisation du lieu par les chasseurs à la palombe qui en ont fait un poste de chasse, n'a pas , non plus arrangé les choses.

L'archéologue Francis Gaudel qui a étudié le site la décrit comme composée de deux parties distinctes.
- La première est un polygone qui devait être initialement un quadrilatère. Les fondations du mur-rempart sont encore bien visibles,
- et la deuxième, est constituée de 2 saillants destinés à compléter et renforcer la défense.

***********************************


 
une randonnée très facile à faire avec les enfants



Randonnées et Petites Randonnées en Garazi Baïgorri